La journée nationale de la philanthropie 2021 sera célébrée le 15 novembre 2021

Créée en 1986, le 15 novembre est désignée, partout au Canada, comme la Journée nationale de la philanthropie. Cette journée célèbre l’engagement quotidien des individus, des entreprises et des organisations. Chaque année, plus d’une centaine de sections de l’AFP organisent des évènements en Amérique du Nord en cette journée nationale.

À cette occasion, l’AFP Québec remettra des prix d’excellence à des individus et des entreprises qui se surpassent dans leurs actions bénévoles et leurs campagnes de financement afin de contribuer au mieux-être des autres et par le fait même de notre société.  

Programmation de la journée:

Le 15 novembre, dès 10 h 30, auront lieu les Cérémonies de la Journée nationale de la philanthropie. Plusieurs événements sont au menu. Joignez-vous à nous pour une conférence de M. Karel Mayrand et pour honorer et célébrer les lauréats de cette année, des individus et des citoyens corporatifs qui contribuent à façonner le paysage philanthropique d’ici. 

Notre maître de cérémonie cette année sera Michel Poulin, consultant sénior.

Biographie de Michel Poulin.

 

Soyez des nôtres dès 10 h 30 pour ne rien manquer!

 

Conférence avec M. Karel Mayrand – Comment le secteur philanthropique se mobilise face à la crise climatique!

La crise climatique est devenue un enjeu incontournable qui affecte tous les secteurs de la société et toutes les causes philanthropiques. La mobilisation des acteurs du milieu philanthropique s’accélère, que ce soit à travers leurs stratégies de placement, leurs octrois ou leurs activités de plaidoyer.  Cette discussion aidera les participants à mieux comprendre l’enjeu climatique, et comment l’intégrer à leurs activités philanthropiques.         

Conférencier

Karel Mayrand, président-directeur général de la Fondation du Grand Montréal

Karel Mayrand est le président-directeur général de la Fondation du Grand Montréal depuis juin 2020. Auparavant, il a été pendant douze ans directeur général pour le Québec et l’Atlantique de la Fondation David Suzuki, et président de Réalité climatique Canada, organisme fondé par Al Gore. Il est aussi vice-président du conseil d’administration du Parc Jean-Drapeau. Karel est co-auteur de Demain, Le Québec (Éditions La Presse, 2018) et d’Une voix pour la Terre (Boréal, 2012), et co-auteur de Ne renonçons à rien (Lux, 2017) avec le collectif Faut qu’on se parle, en plus d’avoir été initiateur et co-auteur du Manifeste pour un Élan Global (2015) signé par 42 000 personnes.

Avant de se joindre à la Fondation David Suzuki en 2008, Karel a conseillé plusieurs agences internationales, de même que Pierre Marc Johnson, ancien premier ministre du Québec, pendant plus d’une décennie sur les enjeux de mondialisation et d’environnement. En 2006, il a publié Governing Global Desertification aux éditions Ashgate Aldershot de Londres. Il a aussi été co-fondateur, en 2002, du Centre international Unisféra, où il a créé en 2005 le programme de compensation des gaz à effet de serre Planétair. Il a été boursier Action Canada en 2005, ainsi que finaliste du concours Arista en 2008 à titre d’entrepreneur socialement responsable de l’année au Québec. 

Date

Lundi 15 novembre 2021 dès 10h30 

10 h 30 à 11 h 30 : Comment le secteur philanthropique se mobilise face à la crise climatique!

12 h à 13 h : Célébration de remise des prix

13 h à 14 h 15 : Après-Gala KCI et Hommage à M. Louis Vachon

Lieu

En visioconférence

Coût

Prix unique pour tous: 35 $ plus taxes par personne

La conférence se déroulera en français, période de questions dans les 2 langues.

Inscription pour assister aux célébrations

Après-Gala KCI et hommage à M. Louis Vachon

Joignez-vous à nous pour une discussion avec certains de nos récipiendaires. Également, l’AFP Québec et le jury de sélection de la Journée nationale de la philanthropie rendra hommage à M. Louis Vachon, président et chef de la direction à la Banque Nationale, pour souligner l’ensemble de son engagement philanthropique.

Jury

Le jury des Prix d’excellence de la philanthropie 2021 est constitué de personnalités de renom provenant du milieu des affaires et d’organismes de bienfaisance.

La présidence est assurée encore une fois cette année par monsieur Andrew Molson, président du conseil, Avenir Global et Prix AFP Philanthrope par excellence (2019) avec sa famille.

Les autres membres qui participeront aux délibérations sont :

  • Myer Bick, président émérite, Fondation de l’Hôpital général juif et prix AFP Carrière exceptionnelle en philanthropie (2017)
  • Sandra Chartrand, présidente, Fondation Sandra Chartrand et Alain Bouchard et prix AFP Philanthrope par excellence de l’année (2015)
  • Julie Raîche, VP régionale, Montérégie est, Banque Nationale et prix AFP Entreprise par excellence (2013)
  • Lucie Rémillard, présidente, LR Stratégie et prix AFP Carrière exceptionnelle en philanthropie (2016)
  • Catherine Rowe, CFRE, Associée, Pur Philanthropie et prix AFP Carrière exceptionnelle en philanthropie (2018)
  • Stéphanie Roy, Chef, Relations communautaires, Saputo et prix AFP Entreprise par excellence (2018)
  • Jonathan Wener, président du conseil et fondateur, Canderel et prix AFP Entreprise par excellence (2016)‬‬‬

Lauréats 2021

Prix Jeunesse par excellence en philanthropie, moins de 18 ans
Léandre Gaucher, ambassadeur, Fondation de l’Hôpital de Montréal pour enfants

Léandre est un jeune remarquable qui surmonte des défis comme personne. Lorsqu’on lui a diagnostiqué une tumeur au cerveau en 2019, sa vie a changé à jamais. Maintenant âgé de 12 ans, Léandre a à cœur de redonner à L’Hôpital de Montréal pour enfants, où il a reçu des soins spécialisés dont il n’aurait jamais imaginé avoir besoin.

La volonté de Léandre de faire une différence a déjà un impact énorme sur la vie des enfants atteints du cancer. Pour recueillir des fonds, il organise, avec le soutien de sa mère, des événements communautaires, comme un nage-o-thon annuel, dont la 3e édition a eu lieu cette année. Léandre a également trouvé des moyens créatifs pour mobiliser ses pairs durant la pandémie, en organisant un jeu de devinettes en ligne et un concert virtuel (il joue du violon depuis qu’il a 4 ans), ou encore en levant des fonds par le biais d’un marathon de lecture. Léandre a fait des apparitions à la radio et à la télévision pour partager son histoire, lors de sa participation au Radiothon Pour la santé des enfants, un événement phare de La Fondation du Children. Il a également participé à de nombreuses autres entrevues à la radio pour promouvoir ses événements.

Alors qu’il devient un pré-adolescent plein d’entrain, Léandre se montre de plus en plus impliqué dans la philanthropie. Depuis son diagnostic, le jeune a recueilli plus de 25 000 $ pour aider les patients du Children à se remettre sur pied. Il ne fait aucun doute que Léandre continuera de nous inspirer !

Prix Jeunesse par excellence en philanthropie, 18 à 35 ans
Gabrielle Phaneuf, ambassadrice québécoise de Fibrose Kystique Canada

Gabrielle Phaneuf, 28 ans, ambassadrice québécoise de Fibrose Kystique Canada au niveau national, s’implique auprès de l’organisme depuis 2016.

En pleine pandémie, dès mars 2020, Gabrielle (elle-même atteinte de fibrose kystique), a imaginé et réalisé un projet fou : FK en musique / The Sound of CF. L’évènement a permis, en 2020 puis en 2021, de réunir virtuellement des dizaines de DJs ayant accepté d’offrir des prestations musicales « live » afin de sensibiliser de nouveaux publics à la maladie et d’amasser des dons partout au Québec. Grâce à son leadership et son enthousiasme, Gabrielle a su s’entourer de bénévoles afin de donner vie au projet sans frais et récolter ainsi plus de 10 000 $.

Elle travaille désormais sur un tout nouveau projet de collecte de fonds avec l’appui des bénévoles de la section locale de Montréal, et ce, à travers ses obligations personnelles. En 2021, Gabrielle a par ailleurs lancé un tout nouveau projet de musique jumelé au yoga, cette fois au profit de l’organisme Vivre avec la fibrose kystique.

La maladie est loin d’être un frein : au contraire, c’est son moteur ! Elle est une inspiration pour notre belle jeunesse, un modèle de résilience et d’optimisme.

Prix Entreprise par excellence, moins de 500 employés
Ingénia Technologies

Ingénia Technologies et la famille Giuseppe Racanelli soutiennent de façon importante le milieu de la santé et particulièrement celui de la santé mentale. Leur impact philanthropique se traduit à travers des appuis importants à plusieurs organisations caritatives : dans le cadre de la participation au Triathlon Esprit Montréal, 30 000 $ont été remis au profit de la Fondation CHU Sainte-Justine en 2018, puis 60 000 $ à la Fondation de l’Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal l’année suivante. En 2020 et 2021, ce sont trois organisations qui se sont vues remettre à chacune une somme de 500 000 $ dans le cadre de leur campagne de financement majeur, à savoir la Fondation de l’Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal, la Fondation Cité de la santé et la Fondation Centre Philou (soutien aux enfants polyhandicapés).

En pleine crise de la COVID-19, Ingénia technologies, leader dans le secteur C.A.V.C. (Chauffage, Ventilation et Air Climatisé), a fait preuve d’un appui considérable pour soutenir le milieu de la santé. L’entreprise a offert à l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont l’équipement nécessaire afin d’adapter une partie du bloc opératoire pour que l’Hôpital puisse accueillir des patients atteints de la COVID-19, au coût de 45 000 $. Pour y arriver, Ingénia et ses 175 employés ont mis toutes les ressources nécessaires pour livrer l’unité de ventilation dans un délai record.   Au-delà de la valeur de ce don, c’est aussi un défi que la compagnie s’est engagée à relever pour contribuer au combat contre la COVID-19.  

Prix Entreprise par excellence, 500 employés et plus
Intact

La volonté d’Intact de bâtir une société résiliente s’exprime pleinement à travers son engagement philanthropique, et par le biais de son programme d’action communautaire qui encourage ses employés à donner et à faire du bénévolat. L’entreprise a à cœur de soutenir des causes telles que la pauvreté infantile et les changements climatiques.

Son soutien envers la Fondation CHU Sainte-Justine est remarquable. Intact a donné 500 000 $ entre 2014 et 2018 pour soutenir L’Espace Transition en santé mentale, et a contribué au fonds d’urgence COVID-19 de 2020 à hauteur de 500 000 $. L’entreprise est également partenaire présentateur de l’événement Triathlon d’hiver auquel participent également les employés de l’entreprise.

Intact soutient également Centraide depuis plusieurs années. En 2021, l’entreprise a investi 1 360 000 $ pour la réussite des jeunes, ainsi que pour l’accès à une alimentation saine et au logement.

Son impact face aux besoins de la crise de la COVID-19 a été colossal. En plus de financer des projets porteurs, elle a mis à profit sa force corporative pour maximiser son impact. En 2020, Intact a donné plus de 5 M$ à Centraide/United Way et 1,1 M$ au Club des petits déjeuners.

Son programme d’action communautaire incite les employés à aider les causes qui leur tiennent à cœur, en donnant et en s’impliquant dans la collectivité.  Intact s’engage à égaler chaque dollar donné et à verser 20 $ pour chaque heure de bénévolat effectuée, jusqu’à concurrence de 1 000 $ par année, par employé. Grâce aux dons de ses employés, à leurs heures de bénévolat et au don de contrepartie de l’entreprise, la grande famille d’Intact a versé un total de 880 000 $ à près de 800 organismes partout au Canada en 2020.

Prix Philanthrope par excellence
Lino A. Saputo, Président du conseil et chef de la direction, Saputo Inc.

Homme d’affaire et leader exceptionnel, M. Lino A. Saputo accorde une grande importance à l’implication sociale et la philanthropie.

Saputo investit fièrement temps et argent pour soutenir la société dans son ensemble. Pour lui, il est essentiel de s’impliquer afin d’avoir un réel impact sur les communautés qui ont aidé à développer l’entreprise familiale et à la faire prospérer. Il estime qu’il est important de redonner, et que l’engagement auprès d’organismes caritatifs devrait faire partie intégrante de la vie de chacun. C’est d’ailleurs une tradition dans la famille Saputo.

En 2011, Lino A. Saputo a perpétué cette tradition en créant, avec son épouse, la Fondation Amelia et Lino A. Saputo Jr. Se consacrant aux enfants vivant en milieu défavorisé, leur fondation favorise l’éducation, que ce soit par l’aide aux devoirs, l’encadrement ou l’activité physique. En plus des contributions financières de sa Fondation, M. Saputo s’implique de multiples façons au sein de plusieurs organismes du Québec, tels que la Fondation de l’Institut de Cardiologie de Montréal, Centraide du Grand Montréal et l’Université Concordia.

Sa grande motivation, c’est le pouvoir de changer des vies. Par son influence positive, il souhaite encourager d’autres personnes privilégiées à aider leur communauté.

Prix Bénévole par excellence
François Rainville, président Averna et président de la Fondation du Refuge des Jeunes

Voilà 12 ans, François Rainville, CEO d’Averna, a décidé d’offrir de son temps comme bénévole au Refuge des jeunes pour la soirée du Nouvel An. À ce moment-là, François ne savait pas encore qu’il marquerait l’histoire de l’organisme en devenant l’une de ses bonnes étoiles. De bénévole en cuisine, il devient membre du Conseil d’administration puis président de l’organisme.

Il met au service du Refuge les mêmes qualités qui ont bâti son succès professionnel : leadership, humanité et beaucoup de stratégie. Il contribue à bâtir et à réaliser plusieurs campagnes de financement et événements-bénéfice, dont la SOIRÉE des CIO, la SOIRÉE des VP RH et le Show du Refuge.

La première campagne de François Rainville, la Campagne Dons d’Avenir, a permis au Refuge de passer de locataire d’un sous-sol d’église au statut de propriétaire d’une bâtisse en plein Centre-Sud de Montréal!

En 2019, le Refuge a pris la décision de se doter d’une Fondation afin de pérenniser le futur de l’organisme. François Rainville en est devenu le président du Conseil d’administration.

Le leadership de François Rainville se traduit à plusieurs niveaux. Il a su être un ambassadeur hors du commun pour rassembler autour du Refuge son réseau composé de partenaires d’affaires, de connexions professionnelles, ainsi que son réseau personnel.

Il a amené le Refuge à un autre niveau de financement, tout en conservant une humilité et une bienveillance extraordinaire, ce qui a eu un impact majeur dans la capacité de l’organisme à offrir ses services aux 600 jeunes hommes sans-abri venant annuellement au Refuge.

Francois Rainville

Prix Carrière exceptionnelle en philanthropie
Sophie Baillargeon, Directrice principale, Développement stratégique, Fondation CHUM

Pour Sophie Baillargeon, l’amour de la philanthropie n’a d’égal que la passion et la détermination dont elle a fait preuve tout au long de sa carrière pour défendre les causes qu’elle a fait siennes.

Experte reconnue en développement philanthropique, Mme Baillargeon a débuté sa carrière en 1991 à la Fondation Sainte-Justine et a participé à la réalisation de plusieurs campagnes d’envergure au cours des 30 dernières années. Elle est reconnue pour son engagement et sa vision stratégique, axée sur le développement et la pérennité des organisations philanthropiques au sein desquelles elle s’investit. 

En poste chez Centraide du Grand Montréal de 1995 à 2002, elle a activement contribué à la création du premier service dédié au développement des dons majeurs individuels et à la mise en place de stratégies de sollicitation et de fidélisation des donateurs. De retour à la Fondation Sainte-Justine, elle a joué un rôle déterminant dans le déploiement de trois campagnes majeures, dont Grandir en santé et Plus mieux guérir. Mme Baillargeon a occupé au sein de cette même organisation de nombreuses fonctions stratégiques reliées aux dons majeurs et planifiés, aux dons grand public et aux alliances corporatives. Elle agit actuellement à titre de directrice principale, Développement stratégique à la Fondation du CHUM.

Possédant une vision transversale aiguisée, Mme Baillargeon joue un rôle important dans l’avancement de sa profession en redéfinissant la philanthropie d’aujourd’hui et de demain. 

Prix Coup de cœur du jury
Alexe Gagnon, porte-parole d’Opération Enfant Soleil et de la Fondation Charles-Bruneau

À l’âge de 11 ans, en 2014, Alexe Gagnon apprend qu’elle souffre d’un Sarcome d’Edwing, un cancer des os. Avec sa fougue et son grand cœur, malgré la maladie, elle s’implique alors dans sa communauté et partage son temps entre les différentes fondations pédiatriques qui lui tiennent à cœur, tout en continuant ses études avec brio. Elle devient porte-parole de la Fondation Charles-Bruneau en 2015, ambassadrice d’Opération Enfant Soleil en 2018 et Enfant Champion du réseau Children’s Miracle Network en 2019.

Alexe a participé à plusieurs campagnes, événements et entrevues permettant de sensibiliser un très grand nombre de personnes à la santé des enfants du Québec. Ses appels aux dons et ses témoignages ont permis un rayonnement inestimable à cette cause qui lui était si chère, tant au Québec qu’au Canada et aux États-Unis.

Dans la dernière année, malgré la pandémie et un état de santé précaire, Alexe a poursuivi ses implications avec dévouement.

Grâce à ses nombreuses vidéos d’encouragement et de reconnaissance, Alexe a par exemple su motiver les milliers d’associés des 70 succursales Walmart du Québec, partenaire qui a remis un montant record de 3 M$ lors du dernier Téléthon. Oratrice d’exception, Alexe a également été porte-parole d’une campagne nationale pilotée par IGA et Cascades qui a amassé plus de 65 000 $ au profit de la Fondation Charles-Bruneau. Elle a de plus contribué activement à de nombreux projets d’envergure, dont la campagne du 25e anniversaire du Tour CIBC Charles-Bruneau. Elle y interprétait alors son propre rôle dans un court métrage qui a largement contribué à la notoriété et au succès de l’événement, qui a permis d’amasser plus de 4,7 M$ malgré la pandémie.

Son apport à Opération Enfant Soleil et à la Fondation Charles-Bruneau est inestimable. Son énergie débordante, sa lumière unique et son sourire contagieux ont touché le cœur des Québécois et inspiré des milliers de personnes. Portés par son histoire et touchés par son courage, nombreux sont les participants et partenaires qui ont redoublé d’ardeur ces dernières années afin de surpasser leurs objectifs de collectes de fonds.

Après cinq récidives en sept ans et un combat constant, Alexe Gagnon est décédée cet été, à la plus grande tristesse de tous ceux qui l’ont connue, mais son impact est toujours bien présent. Elle est et restera une grande source d’inspiration pour tous les enfants et familles touchés par la maladie et pour tous les gens qui ont gravité de près ou de loin dans son bel univers. Alexe croyait fermement au pouvoir de l’engagement et son éloquence incitait naturellement à l’action. Son départ nous ramène tous à la dure réalité qu’il reste encore du chemin à faire. Déjà, des dizaines de donateurs du 24h Tremblant ou du Tour CIBC Charles-Bruneau ont confirmé leur participation aux prochaines éditions, en sa mémoire.

Tous ceux qui ont eu la chance de croiser son chemin à la Fondation Charles-Bruneau, chez Opération Enfant Soleil ou bien à Leucan peuvent témoigner à quel point Alexe était une jeune femme unique qui ne laissait personne indifférent. Elle laisse derrière elle un héritage infini.

Prix Gestionnaire novateur par excellence
Nathalie Boudreau, directrice générale, Fondation Hôpital Charles-LeMoyne

Nathalie Boudreau présente une feuille de route exemplaire remplie de réalisations remarquables. Elle a notamment fait le pari audacieux, dès le printemps 2020, de rallier plusieurs fondations hospitalières dans un mouvement de solidarité inédit autour d’un événement virtuel commun, le Défi des générations.

Résolue à faire les choses différemment dans un monde changeant et persuadée que l’union fait la force, Mme Boudreau a su inspirer trois autres directeurs généraux de fondations hospitalières des CISSS de la Montérégie à se joindre à son événement-phare, traditionnellement le Défi des générations contre le cancer qui se tenait en présentiel. C’est ainsi qu’est né le Défi des générations contre la COVID. Une collaboration sans précédent pour lutter main dans la main contre la pandémie !

Nathalie Boudreau a démontré qu’elle privilégiait la collaboration entre fondations d’un même territoire. Elle a généreusement mis à leur disposition une marque forte, bâtie sur plusieurs années, dans l’espoir de créer un impact plus grand pour la santé de la communauté. En ce sens, Mme Boudreau a joué un véritable rôle de catalyseur de changement. Sous son impulsion, les 4 fondations ont mis en commun vision et ressources, et le tout fut couronné de succès avec un revenu 5 fois plus élevé que les années précédentes et plus d’un million de dollars recueilli en seulement deux éditions! Son leadership lui a également valu l’appui des élus du territoire et la mobilisation de la communauté des affaires qui s’est jointe au Défi.

Mme Boudreau n’entend pas s’arrêter là, puisque son ambition va bien au-delà des frontières de la Montérégie. Son rêve ? Que tous les hôpitaux au Québec se regroupent autour du Défi des générations pour le bien-être des patients et de leurs familles.